Comment continuer à acheter après avoir quitté son emploi?

C'est la grande question que tout le monde se pose ! C'est même la principale question que je me suis posée avant de quitter mon emploi. 


Comment puis-je continuer à faire ce que j'aime, tout en arrêtant totalement ce qui me prend du temps, de l'énergie et ma motivation ? 

 

Je me rappelle même que j'avais appelé ma banque, la caisse d'épargne, pour leur demander : "Est-ce que vous continuerez à me suivre si je me consacre uniquement aux investissements immobiliers? " 

La réponse à l'époque était : "Oui, Monsieur MALGOUYRES"

 

C'était trop beau pour être vrai ! Je pensais alors que j'avais atteint un cap et que maintenant les banques allaient m'accueillir à bras ouverts! 

 

Puis, j'ai quitté mon emploi et je suis retourné voir ma banque, et on m'a dit : " C'est plus compliqué que prévu, maintenant que vous n'êtes plus salarié je ne prends que 50% de vos revenus locatifs en compte..." 

 

La directrice d'agence m'a alors conseillé de faire une pause dans mes investissements et de revenir dans un an. 


UN AN !? C'est une éternité dans le monde de l'investissement immobilier. Je passais mes journées et mes soirées sur Leboncoin, je passais mes week-ends à visiter et à présent, on m'annonçait qu'il fallait que j'arrête tout ça pendant 1 an ? 

 

C'est à ce moment-là que ma relation avec cette banque s'est déterriorée ! 


J'ai sûrement fait l'erreur de faire confiance à une banque sans en consulter d'autres. Mais, au final, sans cette personne, est-ce que j'aurais quitté mon emploi aussi "facilement" ? 


Lorsqu'on se retrouve dans une situation de blocage, que cela soit pour les banques ou autres, on est parfois étonné des solutions que l'on peut trouver.

 

C'est un peu pour cette raison que nous avons mis tant d'efforts à developper Club Immobilier, c'était pour nous un moyen d'améliorer notre dossier bancaire et ainsi faciliter les financements. Il s'avère que c'est devenu bien plus qu'un moyen d'obtenir un prêt.

 

Si j'ai fait cet article, ce n'est pas pour vous démotiver ou vous dire que vous ne pourrez pas obtenir de crédit sans être salarié, c'est simplement pour vous montrer que rien n'est simple. Et qu'il ne suffit pas d'avoir un joli projet pour avoir un financement. 


Et selon moi le meilleur compromis afin de continuer à investir et obtenir sa liberté financière, c'est de se rajouter une activité annexe. Cette activité annexe deviendra peut être votre activité principale un jour mais vous resterez maître de votre temps. 

 

L'investissement immobilier n'est passionnant qu'à partir du moment où vous avez de nouveaux projets donc de nouveaux financements. 

 

Je ne connais personne qui m'a dit : "j'adore relancer mes locataires, faire l'entretien des parties communes ou gérer les tracas du quotidien".

 

Ce qu'on aime dans l'immobilier ce sont les projets, ce sont les nouveautés, c'est la création ! Vous pouvez très bien trouver une activité annexe qui conserve les éléments qui vous font vibrer. De notre côté, on a utilisé mes connaissances en suivi de travaux et nos expériences en tant qu'investisseurs immobiliers pour créer Club Immobilier. 

 

Mais vous pouvez très bien faire quelque chose qui n'a rien à voir avec l'immobilier !

 

L'immobilier c'est de l'entrepreneuriat, alors si vous aimez l'immobilier vous aimerez l'entrepreneuriat !

 

De plus, l'entrepreneuriat vous permet d'avoir des conseillers financiers pros et non particuliers, et je vous assure que la relation n'est pas du tout la même. Ils comprennent mieux nos problématiques. 

 

PS : oubliez ce que les gens disent pour les entrepreneurs, vous pouvez emprunter même avec un seul bilan et sans être salarié de votre société, nous on l'a fait !   

 

 

 

Si vous voulez optimiser le montage de vos sociétés, SCI, Holding et SAS, vous devez participer au prochain Webimmo : CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS 

 

 

 

Please reload

Articles en relation

Please reload