CHECK-LIST de visite : QUOI regarder lorsque vous visiter LE GRENIER ?

 

 

 

 

Lorsque vous partez en visite d’un appartement ou d’un immeuble, vous pouvez vite vous sentir débordé par la quantité d’informations à noter. 

 

Pour vous aider dans cette tache, j’ai créé pour vous des check-lists de visitequi vont vous guider tout au long de vos visites.

 

Quel est vraiment l'intérêts de ces check-lists ? Selon moi, il y en a deux principaux : 

  • la première, c’est de penser à vérifier ces éléments, elles vous guident étape par étape 

  • La seconde, c’est d’avoir à la fin de votre journée de visite, des fiches complètes qui vous permettront de vous y retrouver dans vos visites. Si vous faites 4 visites dans la journée, à la fin votre cerveau sera tout embrouillé, (« C’est dans cet immeuble qu’il manque un compteur électrique ? » #çasentlevécu) Donc soyez un minimum rigoureux lors du remplissage des check-lists, elles vous feront gagner du temps au final, et vous feront même peut-être éviter une seconde visite.

 

C’est parti pour vous exposer tous les points à vérifier dans le GRENIER

 

 

1. LE GRENIER EST-IL ACCESSIBLE ? OU EST-IL AMÉNAGÉ ?

 

Dans certains immeubles, un appartement aura été aménagé dans les combles, et vous n’aurez donc plus accès au grenier. L’appartement créé sera alors souvent mansardé, avec des fenêtres de toit ou des chiens assis.

 

 

2. COMMENT SE FAIT L’ACCÈS AU GRENIER ?

 

Le grenier peut être accessible par un escalier, mais également par une échelle avec une trappe d’accès au plafond. Si vous souhaitez aménager un appartement dans les combles, l’accès est un point important à vérifier. Et même si un escalier existe, vérifier bien qu’il est pratique à emprunter. Car parfois, l’escalier arrive sous la pente du toit et alors il faut penser à déplacer l’escalier pour le rendre accessible et pratique pour tous les jours.

 

 

3. LE GRENIER EST-IL AMÉNAGEABLE ?

 

Attention à prendre en compte tous les éléments pour répondre à cette question. Il faut une hauteur acceptable, c’est vrai, mais attention aux pentes. Une fois ré-isolé, le plafond descendra de 30 cm par rapport à la charpente. Donc tout de suite la hauteur n’est plus la même. Et réfléchissez à la surface loi Carrez qu’il vous restera si vous aménagez ce grenier. Ça ne vaut pas toujours le coup d’aménager un grenier pour récupérer un petit appartement. Cela dépend du prix de vente de la ville dans laquelle se situe votre investissement.

 

 

4. LE GRENIER EST-IL ISOLÉ ?

 

Si les combles ne sont pas aménagées, il est possible que de l’isolant ait été déroulé sur le sol. S’il y en a, c’est une bonne chose. Sinon, il peut y avoir de l’isolation au niveau de la toiture, dans ce cas, vous ne voyez pas l’ensemble des poutres de la charpente. Dans tous les cas, une isolation récente montre que l’immeuble est entretenu.

 

 

5. PEUT-ON VOIR LA TOITURE ?

 

S’il n’y a pas d’isolation, ni d’écran sous toiture (sorte de bâche placée sous les tuiles pour rendre la toiture complètement étanche), vous pourrez normalement observer la toiture d’en-dessous.

 

 

6. VOYEZ-VOUS DES ESPACES ENTRE LES TUILES ?

 

Parfois, quand on observe une toiture de loin, elle peut paraître correcte, des tuiles ou ardoises en bon état, bien alignées. Mais vue du dessous, vous pourrez avoir des surprises. Avec l’obscurité du grenier, vous pourrez observer tous les petits trous de lumière à travers la toiture. Et si vous voyez des trous par-dessous, alors ça signifie que l’eau peut entrer et qu’elle n’est pas étanche.

 

 

7. Y A-T-IL DES TRACES D’HUMIDITÉ AU NIVEAU DU SOL ?

 

Il est important de voir s’il y a eu des infiltrations. Des traces d’humidité, des seaux (oui oui, ça arrive de tomber sur des seaux remplis d’eau), sont le signe d’une mauvaise étanchéité. N’hésitez pas à vérifier les poutres, sous les fenêtres de toit, mais aussi au pied des conduits de cheminées. Les cheminées sont souvent responsables de fuites, du fait de la mauvaise étanchéité entre la couverture et la cheminée en toiture.

 

 

8. Y A-T-IL DES VELUX OU FENÊTRES DE TOIT ?

 

Comme dit précédemment, ces éléments sont parfois responsables de fuites. Avec des ouvertures trop vieilles, les joints ne sont parfois plus aussi efficaces et donc laisse passer l’eau lorsqu’il pleut. Mais ils peuvent être utiles pendant la visite. Pourquoi ne pas passer la tête par le velux pour observer de prêt la toiture ? Il sera beaucoup plus facile d’observer l’état des crochets sur des toitures en ardoises par exemple, si vous êtes à 30cm de ceux-ci. Autre chose, cela peut permettre au couvreur d’accéder au toit facilement.

 

 

9. DANS QUEL ÉTAT SONT LES ELEMENTS EN BOIS DE LA CHARPENTE ?

 

Inspectez les éléments de la charpente. Vous pourrez parfois observer de petits trous dans le bois, signe qu’elle est mangée par des insectes. Ou plantez un tournevis ou un stylo dans le bois. Si votre outil s’enfonce facilement, il faut s’inquiéter. N’hésitez pas à regarder au sol également, vous pourrez parfois observer de la sciure de bois, signe que le bois n’est pas sain ?

 

 

10. Y A-T-IL DES ÉLÉMENTS ÉLECTRIQUES OU DU MATERIEL DANS LE GRENIER ?

 

Vous verrez parfois des éléments dans le grenier : l’antenne télé, le groupe de VMC (vérifiez bien qu’il est suspendu, important pour son bon fonctionnement). Pas d’inquiétude, il n’est pas rare que ces éléments soient placés dans le grenier. Pour l’antenne télé par exemple, cela représente l’avantage d’être accessible facilement en cas de nécessité.

 

 

 

Vous l’aurez compris, le grenier est une source d’informations incroyable. Il faut y monter, ou si vous ne pouvez pas car il n’est pas accessible, essayer au moins de monter à l’échelle pour avoir une idée de son état. Bien sûr, n’oubliez pas votre lampe torche, pour observer les moindres recoins et ne rien louper.

 

 

 

 

 

 

Please reload

Articles en relation

Please reload

© 2015 par Club Immobilier

+33 7 79 36 17 62

16 route de verdun 

51 800 Sainte Ménéhould