• Guillaume Malgouyres

🚹 QUAND L'ENVIRONNEMENT N'EST PAS BON !


Ce week-end, je suis parti en visite express afin de visiter un immeuble affichĂ© avec 15% de rentabilitĂ© brute. Je l'ai quasiment rĂ©servĂ© avant de le visiter. Ça n'engage en rien et on ne sait jamais si c'est vraiment une bonne affaire... Je n'ai pas Ă©tĂ© déçu du voyage.

La ville en corrélation avec la rentabilité annoncée semblait incompatible. Mais je suis trop curieux pour me dire simplement : C'est trop louche !

Du coup, j'y suis allĂ© ! Et il y a mĂȘme un tĂ©moin, je ne donnerai pas son nom mais pour indice, il est souvent avec moi.

Lorsque nous sommes arrivés dans la "zone", nous avons eu le plaisir de nous retrouver "nez à nez" avec un couple en train de faire l'amour dans une voiture garée juste en face de l'immeuble qui était aussi juste en face d'un camp de gens du voyage !

On dit souvent que la premiÚre impression est la plus importante ... alors là ça commençait mal !

On a pu visiter 3 des 4 appartements. Tous Ă©taient Ă  rafraichir voire Ă  rĂ©nover au final. NĂ©anmoins l'immeuble avait du terrain, chaque logement son propre jardin. La bĂątisse en elle mĂȘme Ă©tait plutĂŽt en bon Ă©tat.

Le propriĂ©taire actuel n'avait pas du tout la mĂȘme notion que nous sur ce qu'il faut faire pour louer Ă  de bons locataires. La qualitĂ© de rĂ©novation dans les appartements ne l'intĂ©ressait pas vraiment. Je dirais mĂȘme que la rĂ©novation ne l'intĂ©ressait pas. Quand, nous avons Ă©voquĂ© les montants de travaux Ă  prĂ©voir pour rĂ©nover les appartements, il n'en revenait pas. Il nous a mĂȘme dit : La rĂ©novation, c'est les locataires qui la font. Une fois qu'ils ont mis de l'argent dans l'appartement, ils ne veulent plus partir.

C'est une façon de voir les choses mais c'est à cause de ce genre de proprio que nous avons mauvaise presse !

Mais attendez, ce n'est pas terminé

Les logements n'Ă©taient pas dĂ©clarĂ©s en logement mais en bureaux. Nous avons prĂ©cisĂ© que ce point devait ĂȘtre Ă©claircis avant la vente et que nous contacterons donc la Mairie de la ville dĂ©s lundi. (Le service urbanisme de la ville ainsi que le centre des impĂŽts peuvent vous aider Ă  connaitre le nombre de lots mais Ă©galement la nature des locaux. C'est trĂšs important surtout quand il vous manque des compteurs Ă©lectriques. Mais vous allez dĂ©couvrir que cela peut l'ĂȘtre pour d'autres raisons !)

Nous avons donc dit : On va s'occuper de voir ce point avec la Mairie. Le proprio a paniqué et à dit : Si ce point vous gÚne alors n'achetez pas. La mairie n'acceptera pas.

En effet, l'immeuble se trouvait dans une zone d'activité donc impossibilité de changer la destination des locaux en logements. (seuls les logements de fonction sont acceptés). A la base cet immeuble était composé d'un ensemble de 3 locaux de bureaux et un logement de fonction. Lorsque le propriétaire actuel a acheté l'immeuble, le proprio précédent avait déjà remplacé 2 des bureaux en logement (sans faire de démarche auprÚs des services de la mairie). Par la suite, lorsque le dernier locataire du bureau restant est parti, les proprios actuels