• Emilie RANNOU

Comment ne pas se faire avoir avec la taxe parking ?


Bonjour à tous, c’est Émilie et bienvenue dans cette nouvelle vidéo, aujourd’hui je vais vous parler de la taxe parking.

LA TAXE PARKING ?

Alors pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la taxe parking, lorsque vous souhaitez créer des nouveaux logements dans un immeuble donc vous devez déposer un permis de construire ou une déclaration préalable en mairie et la mairie va vous demander de fournir des places de parking pour accueillir les nouveaux locataires.

Le nombre de stationnements demandé va varier en fonction du nombre de logements et du type de logement que vous allez créer, donc cela dépend vraiment du plan local d’urbanisme « PLU » qui fixe des règles par exemple dans certaines villes, cela va être un studio égal une place de parking, un T2 égale 1,5 places, un T3, 2 places, d’autres villes vont vous demander deux places minimums par logement quelque soit sa taille, donc voilà c’est vraiment le « PLU » qui va un peu déterminer ce qu’il souhaite pour la ville, donc pour réaliser ses places de stationnement, il y a trois possibilités :

- Soit vous réalisez des places de stationnement dans un environnement proche, dans un terrain proche de vos logements,

-Soit vous pouvez bénéficier d’un contrat de concession à long terme dans un parc public de stationnement,

ou

-Soit vous pouvez faire l’acquisition de place dans un parc privé.

Si aucune des solutions n’est réalisée, la personne qui souhaite du coup créer de nouveaux logements va devoir s’acquitter d’une taxe qui s’appelle « la participation à la non-réalisation d’aire de stationnement » qu’il va devoir payer à la commune.

À QUOI SERT CETTE TAXE ?

À quoi sert cette taxe ? Cela va permettre à la ville de créer de nouvelles aires de stationnement et cela va permettre de pallier à une éventuelle augmentation de la population due aux nouveaux logements créés.

<